** Livraison GRATUITE sur TOUTES les nappes au Québec, code promo : livraisongratuite **

Les 4 secrets de la réussite du système scolaire finlandais

Que s’est-il passé en Finlande pour que les élèves commencent à performer autant du jour au lendemain (ou presque)? Ce petit pays nordique européen a réalisé une réforme en profondeur de son système d’éducation : un processus colossal qui s’est échelonné sur plusieurs décennies. Mais quels sont les secrets de cette réussite?

Secret 1 : Les enfants bougent

Au primaire, les petits Finlandais profitent de 75 minutes de récréation à l’extérieur par jour. Ainsi, une pause de 15 minutes est prévue toutes les 45 minutes. Ces pauses fréquentes permettent aux enfants de dépenser leur énergie et, par la suite, de rester attentifs plus longtemps.

blogue bimoo systeme scolaire finlandais

Secret 2 : Le soir, tout le monde recharge ses batteries

En Finlande, élèves et enseignants se reposent le soir. Les enfants n’ont pas ou peu de devoirs. Les seules tâches qu’ils doivent réaliser sont simples et ne requièrent pas l’aide d’un parent.

Même son de cloche du côté des enseignants : ces derniers quittent l’école dès la fin du dernier cours.

Par conséquent, chacun peut réaliser des activités récréatives ou recharger ses batteries. Et le lendemain matin, tout le monde est frais et dispos.

blogue bimoo systeme scolaire finlandais maison

Secret 3 : Moins c’est plus

Le design minimaliste a la cote dans les salles de classe. L’espace est confortable et épuré. Par conséquent, les murs ne sont pas couverts d’affiches en tous genres. Nul doute que ce décor simplifié favorise le calme et la concentration.

blogue bimoo systeme scolaire finlandais

Secret 4 : Un sentiment d’appartenance fort

Tout le monde travaille fort pour développer le sentiment d’appartenance des enfants envers les autres jeunes, leur enseignant et leur école. Voici quelques stratégies :

  • Un enseignant peut rester avec le même groupe d’enfants pendant plus d’une année.
  • Les enseignants dînent avec leurs élèves, ce qui permet de tisser des liens personnels en discutant de sujets variés.
  • Chaque année, l’enseignant et ses élèves choisissent ensemble de réaliser un rêve de classe : produire un album de musique, créer une application d’apprentissage, participer à un camp scolaire… Les possibilités sont nombreuses.

blogue bimoo systeme scolaire finlandais en classe

 D’autres faits intéressants

  • Les enfants commencent l’école à 7 ans, mais une maternelle non obligatoire est offerte à 6 ans.
  • Tous les enfants sont inscrits automatiquement à l’école publique de leur quartier, ce qui élimine les inégalités sociales.
  • L’éducation est gratuite, même les livres, le transport scolaire et le lunch du midi.
  • Pendant leurs 6 premières années à l’école, les enfants n’ont aucune note dans leur bulletin. Ils y trouvent plutôt des commentaires généraux et des conseils.
  • Tous les enseignants, du préscolaire au collégial, détiennent une maîtrise. Mais pour atteindre ce niveau, ils passent par une sélection rigoureuse. La preuve : en 2010, 660 étudiants sur 6 600 ont été choisis. Notons que leur formation est payée en entier par l’État. Puis, tout au long de leur carrière, les enseignants doivent consacrer 2 heures par semaine à leur formation continue.
  • Tous les 3 ans, l’Organisation pour la coopération et le développement économique organise le test PISA (Programme international sur le suivi des acquis). Cette étude évalue les compétences des élèves de 15 ans de 70 pays en compréhension écrite, en mathématiques et en sciences. Lors du dernier test, en 2018, les jeunes finlandais se sont hissés au 7e rang, rien de moins.
Hum! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’aimerais être un petit oiseau pour observer comment se passe une journée de classe en Finlande. Nul doute que j’en apprendrais encore davantage sur ce système scolaire innovateur.