Nutrition : au secours, mon enfant ne veut plus rien manger!

 

Saralie refuse de prendre une bouchée de son pâté chinois, alors que la dernière fois qu’elle en a mangé, elle a englouti le contenu de son assiette en deux minutes. De son côté, Elliot refuse de goûter aux légumes cuits. Et que dire de Liam, qui a un appétit d’oiseau depuis quelques semaines et qui picore à peine dans son assiette.

Ces situations, de nombreuses familles les vivent au quotidien. En tant que parent, on veut ce qu’il y a de mieux pour notre enfant. Alors comment réagir lorsque son enfant refuse de manger?

Des besoins fluctuants

Au cours des 12 premiers mois de sa vie, votre enfant triple son poids et double sa taille. Puis, sa croissance ralentit. Par conséquent, c’est tout à fait normal que son appétit diminue.

Votre enfant ne se laissera jamais mourir de faim. Il fait ce que son corps lui dicte. S’il a faim, il mange; et s’il n’a pas faim, il mangera peu. Il se reprendra tout simplement au prochain repas.

On propose et il dispose

Votre rôle consiste à offrir des aliments sains et variés à votre enfant. À partir de ce moment, la balle est dans son camp. Même si c’est difficile, laissez-le découvrir chaque aliment à son rythme.

Rappelez-vous : vous pouvez offrir le même aliment 5, 10, 15, voire 20 fois avant qu’il finisse par l’aimer. Et ça se peut que ses papilles ne s’y habituent jamais.

Inutile de le forcer

Vous pouvez, et devez, demander à votre enfant de goûter à un aliment qu’il n’aime pas. S’il n’y goûte jamais, c’est certain qu’il ne développera pas son goût. Toutefois, il ne faut jamais le forcer à manger tout son poulet ou tout son brocoli. Résultat? Des chicanes à n’en plus finir et le risque de le dégoûter à jamais de cet aliment.

« Si tu ne finis pas ton assiette, tu n’auras pas de dessert. » Le dessert n’est ni une récompense, ni un outil de chantage. Il fait partie prenante du repas. Ainsi, si votre enfant refuse de manger sa lasagne, mais veut un fruit, un yogourt ou un biscuit santé fait maison en dessert, qu’il en soit ainsi. Au moins, il aura quelque chose de sain dans l’estomac.

Savez-vous comment et pourquoi Bimoo a vu le jour? Parce que sa fondatrice, une maman, s’inquiétait de voir son bambin de 23 mois manger peu. Découvrez-en plus sur la naissance de Bimoo, ses produits et ses illustrateurs.

 

Quelques astuces pour réussir à le faire manger

  • Offrir une collation plus de deux heures avant un repas.
  • Lui donner de l’eau ou du lait vers la fin du repas.
  • Ne jamais lui proposer un plat différent s’il refuse de manger celui qui a été cuisiné pour la famille. Plus vous cédez à ses exigences, plus il sera difficile.
  • Combiner l’aliment rejeté avec un aliment qu’il aime déjà, sans toutefois le camoufler. Ex. goûter le chou-fleur (aliment qu’il n’aime pas) en même temps que des patates pilées.
  • Proposer les mets rejetés environ une fois par mois.
  • Présenter l’aliment toujours de la même façon afin qu’il le reconnaisse d’une fois à l’autre. Pour votre tout-petit, une carotte cuite et un potage à la carotte, ce n’est pas la même chose.

En résumé…

On fait preuve de patience.

On ne menace jamais.

On fait des repas un moment agréable avec les nappes BiMoo !

Enfant mange bien avec les nappes BiMoo

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés